David Gillanders

Profil de l'Artiste

Gillanders travaille sur les éléments de notre environnement que nous ignorons par choix ou par omission tout simplement. Tout ce que nous percevons, mais qui nous reste incompris, qu’on le sache ou non, suppose un écart entre l’existence et l’idée que l’on a de celle-ci, un écart qui est incommensurable.

C’est cet écart qui sert de point de départ à son travail. Gillanders explore le décalage entre la réalité et la perception. Les tableaux nous invitent à songer à l’idée que nous ne voyons pas et comprenons mal ce qui nous entoure. Ils présentent un monde où rien n’est fixe, un monde incomplet composé de fragments ambigus où la certitude nous échappe.

David Gillanders est né à Toronto en 1968.  Il a fait des études universitaires à l’Université de Western Ontario à London, puis à l’Université McGill à Montréal où il a vécu pendant plus de vingt ans. Désormais, il vit et travaille à Ottawa. Il a exposé dans différents lieux d’exposition et galeries dont le Musée national des beaux-arts du Québec, Grand Rapids Art Museum (Michigan, É.-U.), Maison de la culture du Plateau-Mont-Royal, Galerie McClure, Maison de la culture Marie-Uguay, Galerie Port-Maurice, Galerie d’art Stewart Hall et John B. Aird Gallery de Toronto. Il fait partie de nombreuses collections privées et publiques, notamment la Dick and Betsy DeVos Collection, Collection Prêt d’œuvres d’art du Musée national des beaux-arts du Québec, Loto-Québec, Banque de Montréal et Le Méridien à Versailles.

 

 

2013Le Devoir | Marie-Ève Charron
 Du protocole comme espace de création | 11 novembre
 
2013Voir | Catherine Genest
 Les matins infidèles ou une célébration de l'art conceptuel au Musée national des beaux-arts du Québec | 6 novembre
 
2013Le Soleil | Josianne Desloges
 L'art de la méthode au MNBAQ | 4 novembre
 
2011Vie des Arts |
 Sur la piste de nouveaux talents | 1 janvier
 
2010Catalogue d'exposition, Maison de la culture Plateau Mont-Royal | Rafael Sottolichio
 L'anti-sublime | 2 septembre
 
2009Catalogue d'exposition, Art Gallery of Northumberland | Dominic Hardy
 Closer to the Sun: David Gillanders’ Paintings of Flight | 3 octobre
 
2007THE GAZETTE | Henry Lehmann
 On the border of the natural and unnatural worlds | 13 janvier
 
2007The Westmount Examiner# | Stephanie Bento
 Gillanders’s ‘Blind Spot’ challenges perspective | 7 janvier