Elmyna Bouchard

Profil de l'Artiste

Elmyna Bouchard voit ses gravures comme « des petites mises en scène pour ce regard un peu naïf qui s’émerveille et ne craint pas de ne pas savoir tout nommer ». À la manière des dessins d’enfants, les représentations de Bouchard ne conservent du monde visuel que les détails qui permettent la reconnaissance des objets, dans l’intention de leur donner avant tout un sens plutôt que les reproduire tels qu’ils sont. Dans un geste volontaire d’épuration et de spontanéité, elle nous offre un univers personnel riche d’images audacieuses et d’une multiplicité de sens. Un véritable théâtre se déploie sous nos yeux, où le drame et la comédie, le réel et l’absurde se côtoient dans les infinies possibilités du jeu grâce auxquelles l’artiste comme le spectateur s’inventent mille histoires à la manière des enfants.

Depuis quelques années, Bouchard utilise la technique d’impression à l’estampe, procédé simple qui permet de créer de fines modulations que ce soit à travers le rythme d’exécution ou les différentes densités d’encre déposées sur l’outil encreur.  En multipliant le signe, elle réussit à le dénaturer, créant de larges figures primitives, abstractions monochromatiques, qui laissent entrevoir des orifices, des espaces où s’engouffrent nos certitudes. À travers la répétition du geste, Elmyna Bouchard reprend les thèmes chers à sa pratique, tels la quotidienneté, le détournement d’un geste faussement spontané, de même que la question de l’intimité.

Elmyna Bouchard vit et travaille à Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix, elle a notamment gagné le Concours d’estampes Loto-Québec en 2000 et celui de la 8e édition du Great Canadian Printmaking Competition en 2002, présenté en collaboration par Ernst & Young et Canadian Art. Elle a aussi reçu le prix de la Fondation Monique et Robert Parizeau en 2003, en plus d’avoir été lauréate de la Biennale du dessin, de l’estampe et du papier du Québec. L’artiste a amplement exposé  au Québec et au Canada et son travail a de plus été présenté à l’extérieur du pays, en France (Paris, Lyon, Saint-Malo), au Japon (Tokyo), en Italie (Cremona) de même qu’en Australie (Brisbane). Ses œuvres font déjà parties de plusieurs collections privées et publiques comme celle du Musée national des beaux-arts du Québec, Loto-Québec, Alcan, Hydro-Québec, Cirque du Soleil, Bibliothèque et archives nationales du Québec, Banque de Montréal et de la Banque Nationale du Canada.

2012Canadian Art | David Balzer
 Papier 12 : Good on Paper | 19 avril
 
2012Curious Montréal | Ariane Perpignani
 PAPIER12, ENFIN! | 17 avril
 
2008Protée, Vol. 36, No 2 | Annie Lafleur
 Elmyna Bouchard. Illuminer le grain | 1 septembre
 
2006Vie des arts, Vol. 50, No 205 | André Seleanu
 Elmyna Bouchard, Karilee Fuglem | 1 septembre