Mathieu Lévesque

Profil de l'Artiste

Pour Mathieu Lévesque, le tableau est un dispositif dans lequel le peintre peut nous suggérer d’entrer, tout comme il peut nous restreindre à sa surface. Il aborde le tableau comme un objet concret et matériel, duquel il s’amuse à désorganiser les étapes traditionnelles d’élaboration et les composantes de base, afin d’en révéler les dimensions matérielles, les traces de la 
réalisation en atelier, ainsi que la mise en espace. Son intérêt pour le contexte de présentation et les conditions de réalisation de la peinture prédomine sur le sujet que celle-ci peut transmettre par la représentation.

Concernant le processus d’élaboration du tableau, Lévesque s’intéresse particulièrement à l’action d’appliquer la couleur sur le support en tant qu’opération élémentaire en peinture. Sa méthode de travail est surtout basée sur l’action et la mise
 en valeur du processus, jouant entre le savoir- faire et le laisser-faire du
 peintre. Ses tableaux (qui sont surtout des shaped canvas) sont simples en apparence. Il les peint à peine, les construit surtout. Ils sont la somme d’actions concrètes que l’artiste y a posées, actions qu’il isole afin de mettre en valeur leurs qualités processuelles et matérielles.

La fascination de Mathieu Lévesque pour les zones limitrophes entre la peinture et les disciplines sculpturale et architecturale l’a amené à vouloir repousser les limites de la peinture, tout en diminuant autant que possible les possibilités d’entrées dans le tableau. Cette approche l’a conséquemment amené à utiliser l’intervention in situ comme un moyen d’aborder la dépendance de la peinture à l’égard de l’architecture. Ainsi, il s’interroge sur ce qui se passe – ou pourrait se passer – à l’extérieur de ses limites, et à l’expansion que le tableau peut prendre dans l’espace. 

Mathieu Lévesque est un jeune peintre qui vit et travaille à Montréal. Il est titulaire d’un baccalauréat en arts visuels et d'une maîtrise de l'École des arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal. Déjà très présent en galerie sur la scène montréalaise, on a vu son travail à la Galerie Trois Points, à la Galerie Push, au Musée des beaux-arts de Mont-St-Hilaire ainsi qu’au Musée d’art contemporain des Laurentides.  Ses œuvres se retrouvent dans plusieurs collections, notamment la Sun Life du Canada, la Twentieth Century Fox et la Collection Familiprix.

2014Montréalistement | Normand Babin
 Belgo 7 : la rentrée d'hiver 2014 | 15 janvier
 
2013The Belgo Report | Vincent Marquis
 "Off the Wall" : Peinture Extrême - Cadrer le tout at Galerie Trois Points | 16 juillet
 
2013Le Devoir | Jérôme Delgado
 Peinture, entre l'essence et l'excès | 13 juillet
 
2013Montréalistement | Normand Babin
 Peinture extrême 2013 : troisième parcours | 9 juillet
 
2013esse | Enrico Gomez
 Mahtieu Lévesque, Galerie Trois Points, Volta NY 2013 | 1 mai
 
2013Le Devoir | Marie-Ève Charron
 Le Québec s'illustre à New York par ses galeries d'art | 8 mars
 
2011C Magazine | Emily Rosamond
 Pavillon levé (dix jours à vaincre les mortes-eaux) | 25 décembre
 
2010Un Show de Mot'Arts.net |
 Profil d'artiste: Mathieu Levesque | 15 avril
 
2009 | Jason Foumberg
 Loaded: Hunting Culture in America | 6 avril
 
2008Le Soleil | Nathalie Côté
 Peindre en 2008 | 23 août
 
| Karsten Lund
 Loaded: Hunting culture in America |