Nouvelles couleurs

du 27 mars 2010 au 24 avril 2010

Exposition

C’est avec un immense plaisir que la nouvelle direction de la Galerie Trois Points célèbre son premier anniversaire en présentant l’exposition duo regroupant le travail de Scott Everingham et de Mathieu Lévesque, deux nouveaux artistes de la galerie.

Explorant tous deux les limites de la peinture, ils créent chacun à leur façon des atmosphères à la fois intrigantes, troublantes et fascinantes. Lévesque joue d’une multitude de médiums, mêlant hasard et effronterie, appliquant avec le même égard sur la toile l’huile si noble et l’autocollant banal. Les huiles ensorcelantes d’Everingham s’appréhendent plutôt comme autant d’environnements distincts qui sont étonnamment aussi tangibles qu’indéterminés, points de départ à une fuite hors du réel, dans une réalité fictive ou parallèle.

Inspiré par les films d’animations, la littérature fantastique et son environnement, Everingham crée des œuvres qui sont à la fois impulsives et réfléchies. Ses lieux imaginaires, ambigus et inconnus, aux structures cassées et aux fenêtres ouvertes de façon incongrue sur des couchers de soleil et des océans, peuvent peut-être suggérer un mal-être lors d’une première lecture, mais peuvent aussi se comprendre comme les moments privilégiés d’un renouveau utopique.

 

Dans le travail de Lévesque, comme les accumulations de graffitis, les signes qui composent les œuvres cohabitent en jouant du coude, sans tenir compte des éléments contigus de leur environnement. Ce sont des icônes individualistes, dont la coexistence anarchique est presque exempte de communication, à l’instar des habitants des grands centres qui se croisent sans se regarder.

IMG2 IMG3 IMG4 IMG4230 IMG4231 IMG4232 IMG4233 IMG4234 IMG4235 IMG5