Ever After

du 18 février 2012 au 17 mars 2012

Exposition

La Galerie Trois Points présente la toute première exposition solo en sol montréalais du peintre de Toronto James Olley. Ever After rafraichit et attendrit avec ce travail qui explore à travers la matière peinture toute la douceur et l’optimisme des amours nouveaux. Olley brise la monotonie de l’hiver et nous porte dans un univers de chaleur et d’intimité sur les thèmes du quotidien, du couple et de la famille.

Le travail de James Olley se comprend autant comme une analyse sociale que s’inscrivant dans une recherche formelle sur la matérialité de la peinture. Il cherche à contribuer à la compréhension du contexte social à travers une recherche picturale des lieux, des objets et des protagonistes qui sont rarement mis de l’avant en art contemporain, parce que trop intimes ou trop banals.  Les œuvres exposées dans Ever After portent incontestablement une forte dimension romantique, témoins de moments intimes, que ce soit des amants pris dans un élan de tendresse ou de l’innocence des enfants jouant dans les rues d’une banlieue anonyme. Si les œuvres s’imposent fortement au regard, il faut s’attarder pour prendre la pleine mesure de la subtilité, du souci de réalisme social, du propos.  On dépasse ainsi l’impression de distance qui se crée alors que le spectateur ne semble pas pouvoir franchir le seuil immuable de l’intimité des moments qu’il observe. Les couples isolés se détachent des arrière-plans délavés, blanchis, comme s’ils avaient complètement absorbé tout l’environnement dans ce moment de passion. Les enfants jouant deviennent synonymes de l’innocence, de l’optimisme et de la résilience du couple.

À travers ce travail d’une candeur et d’un positivisme rare, James Olley explore la fluidité et le potentiel de mouvement de la peinture, oscillant constamment entre l’abstraction et la figuration.  Les œuvres ici présentées jouent sur le contraste entre les blancs épurés et les couleurs très franches, dégageant  une réelle chaleur alors que certaines semblent s’offrir à l’envers au regard. Le peintre travaille l’image de façon complètement figurative avant de jouer la couleur arbitraire avec des touches de blanc et de couleurs très vives. Il racle ensuite littéralement la surface, éradiquant la structure initiale pour créer une abstraction fortement texturée. C’est à travers ces empâtements, l’accumulation de la matière peinture que Olley traduit l’intensité du sentiment.

James Olley est diplômé du Nova Scotia College of Art and Design d’Halifax, où il a été professeur invité en 2011, et détient une maitrise en beaux-arts à l’Université Waterloo. Son travail a été largement exposé au Canada et à l’étranger, notamment dans diverses foires internationales  telles Pulse (New York et Miami) et NEXT Chicago. Olley est de plus récipiendaire de la bourse Emerging Artist Grant remise par le Conseil des arts de l’Ontario.

MG2999 MG3000 MG3002 MG3006 MG3007 MG3008 MG3009 MG3013 MG3016 MG3019 MG3020 MG3023 MG3028 MG3030 MG3032 MG3034 MG3038